Mardi, 20 Avril 2010 09:05

Prendre le temps

Écrit par  Emilie Coutant
Si vous arrivez sur cette page et constater avec effroi que ce blog n'a pas été mis à jour depuis des lustres, ne vous inquiétez pas. Au contraire réjouissez vous pour moi, ou plutôt pour ma thèse, qui avance doucement mais surement. La tête dans le guidon,  je consacre chacune de mes journées à remplir frénétiquement des pages blanches et donner une forme concrète à ces longues années de recherche. Et les seuls moments de liberté qu'il me reste, je préfère les savourer dans l'herbe verte de mon jardin ou sur le sable chaud de nos plages, à lire et réfléchir au soleil. On pourrait penser que je n'ai pas le temps, c'est vrai, mais en fait je ne prends pas le temps de le faire, pour des raisons professionnelles, certes, mais aussi climatiques évidentes: la bulle Internet ne fait pas le poids face à l'appel de la thèse, du ciel bleu et de la mer.

 Printemps invitation au voyage

Bien sur, dans cette ambiance printanière, propice aux bourgeonnements de nouvelles idées, à l'éclosion de nouvelles tendances, à l'effervescence des créations artistiques et aux divers bourdonnements...euh buzzz...pardon ramdam, on aurait eu envie de vous parler de choses et d'autres. De mode, de design, de cinéma, de photo, de pub ou encore d'actualités surf, de chocolat customisé, ou même de la panique liée la question qui hantait tout le monde ces derniers jours "Ils volcans les avions?"  Mais alors là, pour ce genre de digressions, on n'a vraiment pas pris le temps.

On aurait bien eu envie de concocter un décryptage des tendances printemps-éte 2010: le retour au minimalisme, l'esprit boudoir, la fièvre du beige, la multiplication des tenues militaires et marines mais surtout l'explosion du liberty sous toutes ses formes. (On aurait bien voulu mais on n'a pas eu pris le temps... ) D'autant que tout cela nous signale justement un rappel vers des choses plus naturelles, plus vraies, plus authentiques, signant la fin de l'ère "bling bling" et marquant l'émergence d'un nouveau rapport au luxe.  Prendre le temps d'admirer la nature, apprécier les plaisirs du quotidien, savourer les produits du terroir, se réapproprier les codes d'une élégance discrète voire stricte (preppy) sont les nouveaux luxes.

"Là où tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté"...

Mode SS2010

Liberty

On aurait bien eu envie aussi d'évoquer le plaisir qu'on a ressenti en apprenant que Mélanie Thierry serait la nouvelle égérie d'Yves St  Laurent. Mais faute de temps, on s'est contenté de savourer intérieurement.

On n'a pas eu pris le temps non plus de vous parler de ces paires de Nike qui servent de contrôleurs audio aux DJ japonais Hifana, juste pour un spot de publicité signé Wieden & Kennedy, ni même des nouvelles Adidas dont le motif (QR code) apposée sur la languette donne accès à du contenu en réalité augmentée et font de notre paire de sneakers une véritable manette de jeu: trois jeux développés par X-form existent actuellement, un jeu de musique, un de skate-board et un en rapport avec la guerre des étoiles.  Un nouveau rapport, plus ludique, s'instaure avec les vêtements. Les perspectives d'intégration de réalité augmentée dans d'autres pièces de la garde-robe nous laissent songeurs.

On n'a pas eu le temps de vous parler non plus de la superbe expo photo d'Elodie Guignard intitulée Narcisse  actuellement à la Galerie Hautefeuille, Paris VI (mais on promet de faire un compte rendu assez rapidement...depuis le temps!) , ni de Mithly le premier magazine gay arabe ou encore du nouveau parfum Voyage d'Hermès, véritable invitation à un ailleurs imaginaire, à l'aventure de soi-même dans l'autre et le lointain. Une véritable rupture avec le temps.

 

Narcisse ou le souffle renversé

On reviendra au plus vite, prendre le temps d'observer la nébuleuse médiatique et en livrer quelques points de vues éclairants.

 

Laissez un commentaire

Credits: Website powered by Livod - Logo & Print by Agence Propaganda - Copyright © 2008 - 2015 Tendance Sociale.